À quel âge peut-on commencer un sport de combat ?

La pratique d’une activité physique est bonne pour la santé, aussi bien pour les adultes que pour les enfants. Mais choisir le type de sport à pratiquer n’est pas toujours évident, surtout s’il s’agit d’un enfant. Il y a, par exemple, le football, un sport facile à pratiquer pour un enfant de 5 à 6 ans ; le rugby pour les plus grands, plus précisément à partir de la 6e année de l’enfant ; le basket, un sport très ludique et qui est très aimé des jeunes enfants ; le tennis ; le cyclisme ; l’athlétisme et la natation. On trouve également les sports de combat et les arts martiaux comme le judo, le karaté, la boxe et le thaï. À quel âge peut-on commencer un sport de combat ? En savoir plus : https://www.lecoinduring.com/. Les premiers rudiments sont enseignés dès l’âge de 5 ans. Ensuite, après 6 ans, des jeux interviennent pour l’initiation de l’enfant aux règles spécifiques de chaque discipline. En tout cas, il est judicieux d’inscrire un enfant dans un club où l’on propose l’apprentissage d’un sport de combat car cela permet de canaliser leur énergie dans le respect des règles et de leur adversaire, surtout si l’enfant est turbulent. De même pour les adultes, le sport de combat apporte discipline, rigueur et contrôle de soi. Mais en plus, il permet d’évacuer le trop-plein d’énergie, voire même de canaliser l’agressivité et de prendre conscience de son corps. À quel âge peut-on commencer un sport de combat ? Il n’y a pas vraiment d’âge pour la pratique de sport. Tout dépend de votre objectif et de ce que vous recherchez.

Les règles de la boxe Thaï

À quel âge peut-on commencer un sport de combat ? Plus d’infos :  https://www.lecoinduring.com/boxe-thai-kickboxing-k1/. Il vaut mieux se renseigner auprès d’un professionnel avant de se lancer dans la pratique d’un sport de combat ou d’un art martial. Ce dernier peut également vous aider si vous voulez connaître les différentes règles, que ce soit les règles de la boxe Thaï ou les règles des autres disciplines pieds-poings. La boxe thaï, également appelée Muay Thaï à Thaïlande, est l’une des 4 disciplines pieds-poings de la boxe. À vrai dire, entre la boxe française, le Full-Contact et le Kick-boxing, la boxe Thaï est la plus ancienne. Mais sachez que c’est également la discipline la plus complète, la plus physique et la plus spectaculaire. Spectaculaire car les combats se déroulent selon un rituel fascinant, et ce, sur un fond musical traditionnel lancinant qui est joué en direct par une petite formation de musiciens Thaï. Il est à savoir qu’avant de combattre, les boxeurs se mettent à genoux et s’inclinent trois fois, une marque de respect envers leur entraîneur. Ensuite, avant le combat, les boxeurs dansent autour du ring, une danse qui sert également d’échauffement. En ce qui concerne les tenues vestimentaires, les combattants devront se présenter torse nu et pieds nus avec un short et un suspensoir pour la coquille. Par ailleurs, un boxeur devra également porter un gant de boxe lors du combat pour se protéger et pour protéger son adversaire des coups.

Kick-boxing : une activité sportive idéale

Si vous voulez avoir de bonnes conditions physiques, pratiquez le Kick-boxing : une activité sportive idéale pour travailler non seulement la silhouette mais aussi la confiance en soi. D’ailleurs, c’est l’un des sports de combat les plus populaires qui existent. En plus, étant une discipline intense et débordante de bienfaits pour le corps et l’esprit, le kick-boxing est ouvert à tous. Justement, les femmes sont de plus en plus nombreuses à céder à la tentation du ring, surtout que le kick-boxing s’avère être un sport idéal pour faire fondre les graisses. Il mêle des techniques d’art martial et un grand travail cardio. Le kick-boxing requiert donc beaucoup d’énergie et assure de brûler énormément de calories. Alors, si vous voulez perdre du poids le plus rapidement possible, optez pour la pratique du kick-boxing car une heure d’entraînement permet de brûler environ 750 calories. Par ailleurs, sachez qu’avec le kick-boxing, on apprend également les bases du self-défense, ce qui permet de se sentir moins vulnérable, d’avoir plus confiance en soi et de mieux gérer la situation au cas où l’on aurait besoin de se défendre.

Articles de la même catégorie :